Choisir entre le nettoyage des semelles avec des brosses ou un bain de désinfection

Les semelles de chaussures emportent beaucoup de saletés visibles et invisibles. C’est pourquoi il est important de bien les nettoyer avant de pénétrer dans le local de production. Si un collaborateur souhaite entrer dans ce que l’on appelle un espace « high care », la désinfection des semelles est aussi une obligation.

Les collaborateurs qui viennent de l’extérieur avec leurs chaussures et veulent pénétrer dans le local de production où par exemple des aliments sont transformés, doivent obligatoirement nettoyer leurs semelles. En général, un nettoyage des semelles avec des brosses suffit. Dans les entrées hygiéniques d’Elpress, le nettoyage des semelles est presque toujours combiné au lavage et/ou à la désinfection des mains. Pendant que le collaborateur se désinfecte les mains, les semelles des chaussures sont également nettoyées. Une entrée hygiénique avec uniquement le nettoyage des semelles est également possible mais beaucoup moins courante dans la pratique.

Brosses rotatives

Le nettoyage des semelles est effectué par des brosses rotatives qui sont activées automatiquement au moyen de capteurs. Les brosses sont humidifiées à l’eau additionnée d’une petite concentration de désinfectant. Ceci assure une désinfection efficace, largement suffisante pour accéder à un local de production où par exemple des produits de viande sont transformés. Le nettoyage des semelles peut également être combiné dans une entrée hygiénique au nettoyage du bord des chaussures ou, dans le cas de bottes, au nettoyage des tiges.

Désinfection « High care » – bain de désinfection pour chaussures

Si les collaborateurs veulent pénétrer dans un local « high care », par exemple un espace d’emballage ou un laboratoire d’une entreprise de traitement de la viande, ils changent d’abord de chaussures. Les chaussures portées n’entrent donc jamais dans un tel espace « high care ». Les chaussures ou bottes portées sont placées sur une étagère, le collaborateur passe ensuite dans la zone « propre » au-dessus d’un petit banc et enfile alors les chaussures pour l’espace « high care ». Pour avoir accès à l’espace « high care », le collaborateur doit passer par un bain de désinfection. Ce bain fait souvent partie d’une entrée hygiénique dans laquelle les mains sont également désinfectées en même temps. Ce n’est qu’après la désinfection que le portique d’accès est libéré et que le collaborateur peut entrer.

Le bain de désinfection veille à ce que même les micro-organismes invisibles soient éliminés et à ce que les chaussures ou les bottes soient stériles. Le bain de désinfection est rafraîchi automatiquement après vingt-cinq passages. Lorsque le collaborateur quitte à nouveau l’espace « high care », les semelles sont nettoyées avec des brosses ou un bain de désinfection si bien que les chaussures ou les bottes sont à nouveau propres et prêtes pour le prochain accès dans l’espace en passant par le bain de désinfection.

Quand faut-il opter pour le nettoyage des semelles à la brosse ?

  • Quand un niveau d’hygiène général doit être réalisé (low care)
  • Lorsqu’il est question d’encrassement grossier des chaussures

Quand faut-il opter pour le nettoyage des semelles dans un bain de désinfection ?

  • Comme contrôle avant de pénétrer dans un local « high care »
  • Comme mesure d’hygiène supplémentaire après le nettoyage à la brosse des semelles

Plus d’informations?

Vous souhaitez de plus amples informations sur les entrées hygiéniques dans l’industrie agroalimentaire et les possibilités correspondantes ? N’hésitez pas à prendre contact avec Elpress. Nous sommes à votre entière disposition.

Plus d’informations

‹ Retour au sommaire