Maladies des tomates : mieux vaut prévenir que guérir

Maladies des tomates : mieux vaut prévenir que guérir

En tant que producteur de tomates, vous voulez bien entendu ne jamais être confronté à des maladies ou à des parasites dans votre serre. Parce que lorsqu’une bactérie, une moisissure ou un virus est introduit dans votre serre, vous pouvez presque toujours considérer que votre culture est perdue. La lutte avec les pesticides autorisés ne s'avère en effet pas toujours efficace. Ça ne fait donc aucun doute : pour les tomates, mieux vaut prévenir que guérir.

Pour éviter l’introduction d’une bactérie, d’une moisissure ou d’un virus dans la serre, une bonne hygiène et un bon protocole d'hygiène sont de la plus haute importance. L’expression suivante a tout son sens : « La chaîne est aussi solide que son maillon le plus faible". En d’autres termes, le non-respect d'un aspect d'hygiène ouvre la porte aux maladies de la tomate et la culture risque fort de perdre sa valeur. Ceci a bien entendu un impact économique énorme sur votre activité.

Points d'attention en matière d'hygiène

Afin de garantir une bonne hygiène dans la serre, il convient de suivre un protocole d'hygiène strict dans lequel toutes les parties, tous les maillons de la chaîne, ont autant d’importance. Une bonne hygiène des personnes entrant dans la serre est logiquement la mesure la plus évidente à prendre. Avec une entrée hygiénique pour accéder à la serre, vous pouvez la garantir.

Mais ce n'est pas le seul moyen disponible. Car si vous garantissez une bonne hygiène personnelle, mais que vous « oubliez » de faire attention à l'hygiène, par exemple, des conteneurs et des palettes pour le transport de vos tomates, ceci constituera le maillon faible dans votre politique d'hygiène.

Il est également important que la serre ne soit accessible que par l’entrée hygiénique. Assurez-vous donc que les employés et les visiteurs ne puissent accéder que par cette entrée et que les autres portes, comme les issues de secours, ne puissent pas être ouvertes de l'extérieur.

Conditions du processus

Il est bien entendu important que les mesures d'hygiène que vous prenez soient vraiment efficaces. Par exemple, les conditions du processus d'une laveuse de bacs ou de palettes doivent être bonnes. En d'autres termes : quelle est la durée de lavage la plus efficace, à quelles températures faut-il laver et quelle est le produit chimique qui fonctionne le mieux ? Elpress possède les connaissances et l'expérience nécessaires pour le déterminer par rapport à la situation spécifique de l’entreprise.

Équipement de protection individuelle

Pour assurer une bonne hygiène et une bonne protection individuelle des employés, nous vous conseillons de toujours utiliser les bons équipements de protection individuelle. Pensez par exemple aux gants pour la réalisation de travaux structurels. Vous faites ainsi d'une pierre deux coups : l'hygiène est encore améliorée et les mains de vos employés sont protégées contre les influences extérieures.

 

1-Mar-04-2021-03-38-26-78-PM

Kit d'outils sur l'hygiène

La meilleure protection des cultures est une bonne hygiène. Elpress vous propose volontiers des outils pour obtenir et maintenir une bonne hygiène dans votre entreprise. Téléchargez dès maintenant notre kit d'outils pratique comprenant un protocole d'hygiène et des conseils précis pour une bonne hygiène des mains.

Téléchargez le kit d’outils

 

Wout Spanjers