Le bon équipement pour une bonne hygiène personnelle dans l’horticulture en serre

Le bon équipement pour une bonne hygiène personnelle dans l’horticulture en serre

Pour éviter la pénétration des bactéries, virus et moisissures indésirables dans la serre, une bonne hygiène personnelle est bien entendu essentielle. La conception efficace de la zone réservée à l’hygiène personnelle à l'entrée de la serre permet aux employés d'y faire face comme il se doit.

Avant leur entrée dans la serre, vous voulez bien entendu que vos employés soient débarrassés autant que possible des bactéries, des virus et des moisissures qui peuvent représenter un danger pour la culture. Ceci nécessite des règles sur le plan de l’hygiène. Afin de s'assurer que tous ceux qui entrent dans la serre suivent le bon protocole, il est important de bien réfléchir à l'aménagement de la zone réservée à l'hygiène personnelle. Les employés y changent de chaussures et éventuellement de vêtements et se lavent et se désinfectent les mains et les semelles des chaussures.

Une zone sale et une zone propre

Il est important que les chaussures qui viennent « de l'extérieur » soient séparées des chaussures de travail utilisées dans les serres. Ceci peut être réalisé en créant une zone « sale » et une zone « propre » dans la zone réservée à l’hygiène personnelle, séparées l'une de l'autre par un banc, un portail ou une porte. Les chaussures extérieures sont retirées et rangées dans la zone sale. Les chaussures de travail sont ensuite enfilées dans la zone propre. Avant d'entrer dans la serre, l'employé passe par un bain de désinfection avec ses chaussures de travail afin de prévenir l'introduction de bactéries, de virus et de moisissures.

Nettoyage des chaussures

Lorsque l'employé quitte à nouveau la serre, il retourne dans la zone propre par l’entrée hygiénique. Dans l’entrée, les chaussures sont débarrassées de la saleté à l'aide d'un nettoyeur de semelles équipé de brosses vaporisées d’eau additionnée d'un produit de nettoyage et d’une juste concentration de désinfectant. Il n’est pas nécessaire de désinfecter à fond puisqu'il ne peut pas y avoir de bactéries ni de virus sur les chaussures. Elles ne sont jamais utilisées qu’à l'intérieur.

Après utilisation, les chaussures (ou bottes) sont rangées dans la zone propre de la zone d'hygiène dans des casiers à chaussures spéciaux. Les chaussures y sont séchées de l'intérieur avec de l'air. Il est également possible de traiter les chaussures automatiquement sur ce râtelier avec de l'ozone. Les bactéries, les virus et les moisissures sont alors tuées et les odeurs neutralisées. Une fois les chaussures d'intérieur rangées, l'employé peut revenir dans la zone sale et enfiler ses chaussures d’extérieur. 

Lavage et désinfection des mains

Lorsque l’espace réservé à l'hygiène personnelle est équipé d'une entrée hygiénique SANICARE, l'employé est automatiquement obligé de se laver et de se désinfecter les mains avant de pouvoir entrer dans la serre. La désinfection des mains a toujours lieu en principe en même temps que la désinfection des semelles.

Si l'on ne choisit pas une entrée hygiénique SANICARE complète, par exemple en raison du coût, il est judicieux de placer le distributeur de savon manuel ou sans contact, de préférence avec portique d'accès, à quelques mètres des lavabos. Le temps de passage entre le distributeur de savon et l'évier assure alors une bonne imprégnation du savon.

Conseils sans engagement

La situation et l'espace disponible étant différents dans chaque entreprise, il est judicieux d'examiner les possibilités spécifiques à votre entreprise. Elpress peut vous conseiller de façon ciblée. Vous souhaitez concevoir votre zone hygiénique de manière efficace ? N'hésitez pas à nous contacter pour un conseil personnalisé.

Demander un conseil personnalisé

Wout Spanjers