L'hygiène en entreprise : 5 conseils pour une bonne hygiène sur le lieu de travail

Quel que soit le secteur de l'industrie alimentaire dans lequel vous travaillez, l'hygiène en entreprise est l'une des parties les plus importantes mais aussi les plus complexes du processus. En tant que collaborateur de l'assurance qualité, vous ne pouvez pas le faire seul : tous les collaborateurs jouent un rôle majeur. Ils se rendent dans le hall de production jour après jour, veillent au nettoyage de la zone et à l'hygiène personnelle. Dans ce blog, nous allons expliquer pourquoi l'hygiène en entreprise est si importante et fournir quelques conseils pratiques pour une bonne hygiène sur le lieu de travail. Avec les bonnes procédures et les bons équipements, vous aurez bientôt un souci en moins.

En tant que collaborateur de l’assurance-qualité ou responsable de l'hygiène, vous souhaitez que le processus de production soit hygiénique. Pas de bactéries ou de virus, pas de contamination croisée, pas de maladies, pas de nuisibles et pas d'arrêts de production non plus. Afin de garantir la qualité et de respecter scrupuleusement toutes les lois et réglementations, il est nécessaire d'organiser correctement l'hygiène en entreprise. Voici 5 conseils pratiques pour obtenir les bons certificats.

Conseil n° 1 : l'hygiène personnelle n'est pas une option

Dans toute zone de production, les collaborateurs sont la principale source de bactéries et de virus. Ils travaillent avec leurs mains et touchent la nourriture, mangent un sandwich ou vont aux toilettes pendant la pause, et à la maison, ils sont en contact avec d'autres personnes. L'hygiène personnelle est donc extrêmement importante. Et il ne s'agit pas seulement de se laver les mains. Voici les points d'attention les plus importants :

  • Hygiène des mains : veillez à ce que les collaborateurs se savonnent, se lavent, se sèchent et se désinfectent les mains chaque fois qu'ils entrent sur le lieu de travail. Même s'ils portent des gants pour travailler. Si vous voulez vous assurer que cela est fait correctement, vous pouvez opter pour une entrée hygiénique. Les collaborateurs ne peuvent alors entrer dans la zone de production via un tourniquet que lorsque toutes les actions ont été effectuées. Lisez aussi ce blog : L'importance d'une bonne hygiène des mains dans l'industrie alimentaire.
  • Prescriptions vestimentaires : faites savoir aux collaborateurs quels vêtements personnels ils font mieux de porter et quels sont les vêtements fournis par l'entreprise. Certaines matières sont plus faciles à maintenir propres et à laver que d'autres. Ils portent des tabliers ? Assurez-vous alors qu'ils sont nettoyés correctement avant chaque pause. Une installation de lavage des tabliers est idéale à cette fin.
  • Cheveux attachés ou couverts : comme les cheveux tombent régulièrement, il est sage de convenir que les collaborateurs ne doivent jamais laisser les cheveux libres et doivent mettre un filet à cheveux. Cela empêche les cheveux de pénétrer dans ou sur les aliments.
  • Chaussures propres : ne laissez jamais les collaborateurs entrer dans la zone de production avec leurs propres chaussures. Assurez-vous qu'ils changent toujours de chaussures dans l’entreprise. Car les bactéries et les virus peuvent aussi se nicher dans les chaussures. Si vous voulez aller un peu plus loin, assurez-vous d'avoir de bonnes brosses à chaussures (électriques) qui frottent bien les semelles avant que la personne n’entre.
  • Comportement : les collaborateurs veulent souvent entrer et sortir le plus rapidement possible. Ils se sentent moins concernés par le processus d'entreprise. Il est donc essentiel de les obliger à respecter les règles. Également les travailleurs intérimaires et les nouveaux collègues. Une mention dans le manuel et des instructions sur la porte ne suffisent pas. Avec le bon équipement, tel qu'une entrée hygiénique, l'hygiène personnelle n'est pas une option mais une nécessité. Les collaborateurs ne peuvent entrer dans la zone de production via un tourniquet que s'ils ont respecté toutes les procédures d'hygiène.

Conseil n°2 : pensez également aux bacs, aux chariots, aux transpalettes et aux couteaux

Outre l'importance d'une bonne hygiène personnelle, il est important que les matériaux utilisés dans le hall de production soient également propres. D’autres éléments peuvent en effet transférer sans effort des bactéries et des virus à vos aliments. Il s'agit notamment des transpalettes, des bacs dans lesquels les denrées alimentaires et les produits semi-finis sont transportés ou des chariots utilisés pour les déplacer. Tout cela doit être très bien désinfecté avant d'être déposé dans l'espace de travail propre. Par exemple, les bacs dans lesquels la viande est placée. Ceux-ci doivent d'abord être rincés et désinfectés soigneusement avant d'y déposer de la nouvelle viande. Supposons qu'il y ait un virus ou une bactérie sur le bac, la nouvelle viande est alors contaminée, ce qui entraîne des maladies. Un tel bac pourrait également provoquer une infection bactérienne ou virale dans le hall de production. Cela signifie un arrêt de la production, car il faut alors tout nettoyer à fond. En utilisant une laveuse de bacs, vous vous assurez que les bacs sont toujours propres. Il existe également des machines de stérilisation spéciales pour les couteaux, par exemple. Les collaborateurs peuvent alors désinfecter rapidement et facilement tous les couteaux pendant chaque pause. Dans cette vidéo , vous pouvez voir comment cela fonctionne.

Conseil n°3 : nettoyez intelligemment selon les directives HACCP

Les règles de nettoyage sont différentes dans chaque entreprise. La transformation de la viande, par exemple, ne fait pas l'objet de la même attention que la transformation des légumes. Quoi qu'il en soit, il est important de toujours nettoyer selon les directives HACCP. Non seulement parce que vous y êtes obligé, comme toutes les entreprises alimentaires en Europe, mais aussi parce que vous pouvez alors être sûr que l'hygiène de l'entreprise est correcte. Lisez tout sur les procédures de nettoyage les plus importantes dans ce blog : Nettoyage selon les directives HACCP. Pour faciliter ce processus de nettoyage, vous pouvez utiliser une installation de mousse et désinfection En la plaçant dans un endroit central, vous pouvez rincer, mousser, sécher et désinfecter partout les sols, les murs, les lignes de production, les bacs et les chariots. Chez Elpress, nous fabriquons tout ce qui concerne l'hygiène personnelle et la désinfection des moyens de transport tels que les bacs. Le nettoyage selon les directives HACCP, par exemple, est un jeu d'enfant.

Mais les directives HACCP ne définissent pas seulement les tâches de nettoyage. Les matériaux et les produits peuvent également recevoir un label HACCP. Par exemple, tous nos équipements d'hygiène sont produits selon les directives HACCP. Cela signifie que les résidus de saleté n'adhèrent pas facilement à nos équipements et que nos machines peuvent être nettoyées sans l'aide d'outils. Ils sont également dotés de surfaces inclinées sur lesquelles aucun objet ne peut adhérer. Elpress est le seul partenaire en matière d'hygiène qui fournit cet équipement avec un certificat HACCP officiel !

Conseil n° 4 : combattez et prévenez les nuisibles sans effort

C'est le pire cauchemar de toute entreprise alimentaire : les nuisibles. Ils peuvent causer des maladies aux collaborateurs, contaminer votre produit, mais aussi manger les câbles et les matériaux. Ce qui signifie arrêter la production, tout vider et nettoyer à fond. Cette situation est désastreuse pour l'entreprise, surtout si ça fait la une des journaux. Et cela arrive régulièrement. Les nuisibles aiment un environnement sale. Ils se cachent souvent sous ou derrière des machines, des appareils ou des armoires. Les zones qui bien souvent ne peuvent pas être nettoyées correctement. En cas de présence de nuisibles, il est sage de faire appel immédiatement au service de lutte antiparasitaire. Ils connaissent les meilleures méthodes de lutte. Et la règle est alors : le plus tôt est le mieux, car ils se reproduisent rapidement. Mais le mieux est encore de l'éviter ! Avec les installations à mousse et désinfection, les installations de rinçage et les unités d'hygiène adéquates, vous nettoyez chaque jour sans effort le sol, les murs, les lignes de production et les collaborateurs, et vous évitez les invités indésirables.

Conseil n° 5 : travaillez avec un partenaire qui a tout sous le même toit

Un équipement adéquat est indispensable pour nettoyer en profondeur le hall de production et garantir l'hygiène (personnelle). C'est pourquoi il est important de faire alors appel à un partenaire expérimenté. L'achat d'un équipement est la première étape, mais l'entretien et le service sont tout aussi importants. Car si les collaborateurs ne peuvent pas nettoyer parce que la pompe ou l’installation de mousse ne fonctionne pas, le processus s'arrête. C’est pourquoi Elpress dispose de son propre service de maintenance et d'entretien. Grâce à nos propres mécaniciens, aux bonnes connaissances et au fait que nous avons nous-mêmes des pièces en stock, nous ne sommes pas dépendants d'autres parties. C’est plus rapide et plus économique. Avec cet ensemble complet, vous assurez l'hygiène de l'entreprise avec beaucoup moins de soucis.

Assurez-vous que l'hygiène de votre lieu de travail est en ordre !

Grâce à ces cinq conseils, l'hygiène de votre lieu de travail sera bien meilleure et plus facile à gérer. Mais, s’il vous manque un seul élément, cela ne sert à rien. Si, par exemple, les collaborateurs se lavent soigneusement les mains, mais que des bacs entrent dans le hall de production sans être nettoyés, le lavage des mains n'aura servi à rien. Il s'agit de l'ensemble du processus de l’entreprise. La chaîne est aussi solide que son maillon le plus faible ! Elpress se fera un plaisir de vous aider à tout mettre en place correctement.

Vous voulez en savoir plus et voir toutes les dispositions, règles et solutions dans un aperçu pratique ? Consultez notre livre blanc : L'hygiène personnelle dans l’industrie alimentaire.

Wout Spanjers

Demande d’informations

Team image
Demande d’informations